Santé & Bien-être

Le jeûne intermittent : avantages et inconvénients

Nouvelle tendance pour perdre du poids, le jeûne intermittent bouleverse nos habitudes alimentaires. En réalité, le fasting est plus qu’un régime, c’est une nouvelle manière de se nourrir. Il s’agit de jeûner à certains moments de la journée ou de la semaine selon vos préférences. La méthode la plus connue est le régime 16/8 qui consiste à sauter le petit-déjeuner ou le dîner. De cette manière, vous disposez d’un créneau de 8 heures pour manger, vous laissant 16 heures pour jeûner. Une autre méthode est le jeûne pendant 24 heures, à effectuer une à deux fois par semaine.

Cette nouvelle manière de maigrir est-elle vraiment efficace ? Quels sont les avantages et les inconvénients du fasting ?

Les bienfaits du jeûne intermittent

Dans nos sociétés actuelles, la suralimentation et la malbouffe sont monnaie courante. Dans ce contexte, jeûner de manière intermittente présente de nombreux avantages pour notre santé :

  • L’un des premiers avantages du fasting est son effet sur la perte de poids. En sautant des repas, vous augmentez votre déficit calorique. Le déstockage des graisses est ainsi facilité et la production d’insuline diminuée.
  • Lorsqu’on ne mange pas, notre organisme se met automatiquement en mode nettoyage. Plus la période de jeûne est prolongée, plus le corps est purifié.
  • Le jeûne intermittent ralentit le vieillissement de nos cellules et de notre cerveau.
  • Une amélioration des performances physiques et intellectuelles peut être observée. En effet, manger 3 ou 4 repas par jour oblige notre corps à pomper de l’énergie. En diminuant les moments de digestion, nous avons plus de force pour pratiquer des activités physiques ou pour se concentrer.
  • Une diminution des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires, d’obésité, … En plus de tous ces avantages, le jeûne intermittent est facile à mettre en place. En effet, le sommeil constituant à lui seul une période de jeûne, il vous suffit de sauter le petit-déjeuner ou le dîner pour appliquer cette méthode.

Les limites du jeûne intermittent

Bien que très efficace, le jeûne intermittent ne peut être utilisé par tout le monde. Il est déconseillé chez les femmes enceintes ou les diabétiques qui courent un risque d’hypoglycémie. De même, les personnes ayant souffert de troubles alimentaires peuvent avoir des difficultés à appliquer le fasting de la bonne manière.

Le secret du jeûne intermittent est de savoir se contrôler. Il peut arriver que certaines personnes compensent le fait de sauter un repas en mangeant avec excès pendant les créneaux autorisés. Cela a pour conséquence d’annuler le déficit calorique créé. Le jeûne intermittent peut alors se transformer en boulimie.

Notre avis sur le jeûne intermittent : le fasting peut être une excellente manière de perdre du poids rapidement sans suivre un régime drastique. Cependant, il est primordial d’écouter son corps et de ne pas tomber dans l’excès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *